Pourquoi les backlinks sont un atout en SEO ?

Véritable atout SEO, les liens font partie des stratégies qui garantissent la popularité d’un site web et contribuent à son bon positionnement dans les moteurs de recherche. Les backlinks doivent être de très bonnes qualités au risque de se faire pénaliser par Google Penguin. Découvrez alors pourquoi les backlinks sont un atout en SEO.

Les backlinks : la force du SEO

Source image : pixabay

Les backlinks sont avant tout : 

  • Des liens qui proviennent d’un site internet.
  • Des liens qui pointent vers un autre site.
  • Des liens permettant aux internautes d’obtenir des informations.

Les backlinks impactent grandement le SEO d’un site web vers lequel ils pointent. Ils représentent aussi l’un des facteurs pris en compte par le géant du web parmi les 200 facteurs de positionnement. Même si les liens ne sont pas l’unique élément du référencement naturel, ils représentent un atout en SEO. 

Toutefois, les liens auront un impact sur le référencement naturel lorsqu’il s’agit : 

  • Des backlinks de qualité.
  • Des backlinks en provenance d’un site à forte autorité.

Les liens entrants déterminent en effet la popularité d’une page liée à son site internet. En principe, pour évaluer la popularité d’un site web à travers les backlinks, il faut utiliser deux outils : 

  • Trust flow pour évaluer la qualité des backlinks.
  • Citation Flow pour évaluer la quantité des backlinks.

Ainsi, un référencement naturel sans backlinks n’en est pas un puisque les liens permettent à un site web de : 

  • Se positionner dans le moteur de recherche.
  • Créer un grand trafic.
  • Avoir plus de popularité et de visibilité.

Les backlinks : se faire une place dans les résultats des moteurs de recherche

Les backlinks sont considérés comme des circuits permettant à un site d’atteindre la première page des résultats de recherche de Google. En principe, lorsqu’un site web ou un article de blog parle de l’activité d’un autre site, Google considère alors que les contenus de ce site suscitent l’intérêt des internautes ou des lecteurs. 

Un lien présent sur des sites d’autorité permet donc de : 

  • Gagner en fiabilité.
  • Être mieux traité par les moteurs de recherche.
  • Donner une certaine autorité de son site web.

Mais ces liens vont permettre à Google ou autres moteurs de recherche de s’intéresser longuement à son activité sur internet. Les backlinks sont donc utiles dans le classement d’une page ou d’un site web. Google utilise des robots qui effectuent des analyses sur les liens entrants et sur leur quantité dans un seul et même site ou dans une seule et même page.

Au fait, Google considère les backlinks présents sur des pages n’ayant aucun rapport avec l’activité du site comme de mauvaises qualités. Il faut donc les varier le plus possible et obtenir des liens qualifiés qui ont du sens. 

Les backlinks : un élément essentiel d’un contenu SEO

Pour rappel, les backlinks forment avec le contenu et la stratégie SEO, les trois piliers du référencement naturel. Pour faire du SEO, on aura besoin : 

  • De mots clés.
  • Des liens.
  • Du contenu.

Mais les backlinks participent grandement à la visibilité d’un contenu SEO et d’un site internet également. Ce sont des liens hypertextes pour le site vers lequel il pointe. Mais il s’agit aussi des liens externes pour le site qui émet

Les liens entrants : 

  • Transmettent donc la popularité d’un site vers un autre.
  • Informent les internautes sur une information supplémentaire et disponible sur un autre site.
  • Est une manière de recommander un contenu ou bien, une page web.

Les backlinks sont donc considérés comme un gage de confiance dont Google prend en compte afin de connaître le classement de ses résultats de recherche. Ainsi, plus un site possède des liens entrants de qualité, plus, il sera populaire dans les résultats de recherche de Google. 

Source image à la une : pixabay

Comment fonctionne les backlinks ?

En référencement naturel, les backlinks représentent un levier majeur. Ce sont des liens qui apportent une forte valeur ajoutée à son site et pour le rendre beaucoup plus visible dans le moteur de recherche. Avant de connaître les bonnes techniques pour générer des backlinks, mieux vaut comprendre son utilité dans l’univers du SEO. 

Backlinks : les liens de retour ou liens hypertextes

source image : freepik

Tous les référenceurs web ainsi que les rédacteurs de contenu reconnaissent la pertinence et la puissance des liens de retour vers un site internet. Le backlink signifie en deux mots « back » et « link ». Il s’agit d’un lien hypertexte qui provient d’un autre site web et qui dirige vers son propre site. 

Le backlink n’a rien à voir avec un lien intra-site. Mais plutôt, c’est un inter-site. À la base, il part du principe qu’un site cible mentionne un site source. Il existe alors deux formes de backlink :

  • Le lien de retour naturel.
  • Le lien de retour artificiel.

Les backlinks naturels sont privilégiés et approuvés par Google. Ils consistent donc à ;

  • Laisser l’internaute venir vers son site internet.
  • Laisser l’internet consulter le contenu de son site et le partager ensuite à son audience.

Alors que les backlinks artificiels sont considérés comme des produits marketings, on les obtient : 

  • Dans le cadre d’une prestation.
  • Lors d’un échange de bons procédés.
  • Par une simple demande.
  • Par achat.

Les backlinks jouent plusieurs rôles dans le référencement naturel. Mais une chose est sûre, sans un lien de retour : 

  • Google considère un site web comme inactif.
  • Google considère un site web comme faible du trafic.

Aussi, plus il y a des backlinks, plus c’est bon pour le référencement naturel

Backlinks : la puissance des liens de retour

Imaginons juste une chose : lorsqu’on réalise un achat en ligne sur un réseau social, on se méfie des fausses annonces. Mais lorsqu’une annonce propose un lien, on l’ouvre aussi vite pour voir le contenu. 

Les liens de retour sont donc essentiels au bon développement d’une marque, mais également pour : 

  • Renforcer la confiance des clients.
  • Renforcer sa crédibilité sur le marché.
  • Créer du trafic.
  • Convertir des visiteurs en clients.

Et d’un point de vue plus technique, les backlinks permettent : 

  • D’être vu par le moteur de recherche.
  • D’améliorer sa popularité.
  • D’apporter une grande visibilité à une page du site.
  • D’améliorer son positionnement dans le moteur de recherche.

Ainsi, pour bien exploiter les backlinks pour son référencement naturel, il faut se baser sur trois volets essentiels : 

  • La technique.
  • Le contenu.
  • La popularité. 

Pour être plus précis, il faudra donc :

  • Optimiser l’aspect technique du site internet.
  • Réaliser des contenus utiles et de qualité.
  • Promouvoir les contenus afin d’améliorer la popularité du site.

Il faut alors obtenir de bons backlinks pour pouvoir atteindre plus facilement et naturellement la première page de résultat de recherche de Google. 

Les astuces pour avoir de bons backlinks

Pour mieux comprendre l’utilité des backlinks et leur impact dans le moteur de recherche, il faut alors savoir comment ils fonctionnent réellement. 

Tout part du Pagerank qui est un algorithme permettant d’analyser ou plutôt d’évaluer la popularité d’un site. Son fonctionnement est simple : plus un site est cité, plus il est populaire. Ce programme informatique a beaucoup évolué. Il prend maintenant en compte la thématique d’une page. Grâce à cela, Google sera beaucoup plus précis dans l’identification et l’analyse des liens les plus utiles et leur niveau de pertinence. Il prend également en considération : 

  • L’ancre du lien.
  • La position du lien dans la page.
  • Le nombre des liens sur la page.
  • Le contenu de la page en elle-même.

En gros, pour avoir un lien de retour à la fois bon, utile et puissant, il faut : 

  • Que le lien provienne d’une page complémentaire.
  • Que le lien provienne d’un site à forte autorité.
  • Que le lien provienne d’une page performante.
  • Que le lien provienne d’un site qui n’utilise pas de techniques malveillantes.
  • Que le lien n’ait pas d’attribut.

Source image à la une :