Backlinks » Webmarketing » Les backlinks sont-ils toujours aussi efficaces ?

Les backlinks sont-ils toujours aussi efficaces ?

Il ne peut y avoir de SEO sans backlinks. Il s’agit des liens qui ont un impact immédiat sur le positionnement d’un site web dans le moteur de recherche. Sans un lieu de retour ou d’un lien entrant, il serait difficile de référencer son site. Mais est-ce qu’ils sont toujours efficaces ?

Les backlinks et son importance en SEO

Source image : pixabay

Les backlinks sont ce que l’on appelle en SEO, des liens de retour ou des liens entrants. Il désigne surtout un lien hypertexte installé à l’intérieur d’un contenu et qui pointe vers un autre site. Il ne s’agit pas non plus d’un lien internet même si ce dernier prend la même forme. Un lien interne renvoie à un contenu sur le même site et non sur un site différent. 

Dans le meme genre : Comment fonctionne les backlinks ?

Un lien interne sert à : 

  • Faciliter la navigation des internautes.
  • Faciliter l’indexation des pages par les robots de Google.

Un lien entrant sert à : 

A lire également : Comment mesurer les backlinks ?

  • Transmettre la popularité depuis un site vers un autre.
  • Indiquer à l’internaute l’emplacement externe d’un produit ou d’une information.

Insérer un lien de retour est une façon plus simple, efficace et même rusée de recommander un autre contenu. On appelle cette notion de « recommandation », un gage de confiance ou Trust en SEO. Google utilise cet outil pour déterminer le classement des résultats du moteur de recherche. Il faut savoir que lorsqu’un site web dispose d’une quantité de backlinks, sa popularité augmente aux yeux de Google. 

Le backlink est réalisé lors d’une stratégie SEO. Il est efficace dans la mesure où on suit la bonne pratique. Mais dans la plupart du temps, un consultant SEO ne se contente plus des backlinks naturels générés vers son site depuis des sources. Il va chercher à obtenir une grande quantité dans d’autres dans l’objectif de faire propulser un site web. 

Les backlinks et ses composants

Un backlink utilise la balise <a> du lien dans le code HTML. Cette balise contient l’url du cible et donc, l’adresse du contenu à lier. La balise en question s’ouvre et se ferme de façon à encadrer un mot clé ou bien plusieurs pour constituer ce qu’on appelle l’ancre de lien. Voici alors la balise de l’ancre de lien : <a href= «http://exemple.com»>ancre du lien</a>. 

Pour juger de la qualité d’un backlink, Google vérifie si : 

  • L’ancre de lien est pertinente par rapport au contenu visé.
  • L’ancre de lien permet de définir le contenu visé.
  • L’ancre incite à l’action dans un contexte sémantique et thématique.

De ce fait, une ancre de lien pointant vers la page de destination doit être très pertinente pour susciter à l’envie de cliquer sur ce lien d’ancrage. 

Pour constituer un excellent backlink : 

  • L’ancre du lien doit être en corrélation avec le contenu de la page cible.
  • La page émettrice du lien doit traiter une thématique identique ou proche.
  • Le lien doit trouver sa cohérence aux yeux de Google et ce, par rapport à un contexte donné.

Les backlinks : toujours efficace en SEO

Les backlinks ont toujours été indispensables en référencement naturel. D’ailleurs, les liens sont indissociables au SEO : 

  • Ils sont un gage de popularité d’un site web.
  • Ils permettent de transférer et de diluer la popularité, d’où la notion de Linkjuice.

C’est donc un indicateur de popularité d’un site web et qui booste d’autant plus le positionnement d’un site dans le moteur de recherche de Google. 

Utiliser un backlink est efficace dans la mesure où on adopte la bonne stratégie de netlinking ou une stratégie d’acquisition de liens

Pour maximiser la popularité d’un site, il faudrait alors : 

  • Acquérir une grande quantité de backlinks provenant des sites de qualité avec des contenus très riches et pertinents.
  • Insérer des liens dans des pages de contenu thématique identique à la page cible.
  • Utiliser des ancres optimisées sur des mots-clés dits stratégiques pour obtenir un bon positionnement du contenu.

Source image à la une : pixabay